Présentation

SIANA, une biennale dédiée aux cultures numériques…

La biennale SIANA a été créé en 2005, au sein de l’Institut National des Télécom (INT, aujourd’hui Télécom SudParis), à l’initiative d’enseignants chercheurs passionnés d’art, qui souhaitaient que les élèves ingénieurs ou managers en TIC se confrontent aux processus de création des artistes numériques. La municipalité d’Évry et le Conseil Général de l’Essonne soutiennent cette initiative inédite.

En 2007, grâce à l’implication du Théâtre de l’Agora, Scène Nationale d’Évry et de l’Essonne, le Festival prend son essor. Atypique, il construit sa notoriété davantage par ses collaborations inédites et son expérimentation de nouvelles relations avec les publics que par une programmation prestigieuse, bien que des productions de renommée internationale ait été créées à Évry.

En 2011 l’ENSIIE rejoint le pilotage du festival. Le festival associe les différents acteurs du numérique (artistes, chercheurs, ingénieurs, etc.) autour de réflexions et de rencontres artistiques via une semaine de spectacles, expositions, débats et ateliers de sensibilisation.

Le Festival s’adresse à la fois aux publics avertis tels que les chercheurs, les étudiants, les artistes, les entreprises spécialisées dans ces technologies, qu’au public le plus large, intéressé par ces thématiques ou concerné par ces formes d’art, et ce grâce également à des propositions festives.

Face à l’engouement, SIANA prend de l’ampleur, avec un temps d’exposition plus long, et la l’implication de nombreux partenaires, équipements culturels de la CAECE, réseaux de médiathèques, associations d’éducation populaire du territoire, club TIC de la Chambre de Commerce…

Siana 2005 Siana 2007 Siana 2009 Siana 2011 Siana 2013 Siana 2015

La prochaine édition aura lieu en 2017

… Et des rendez-vous tout au long de l’année

Depuis 2011, nous proposons tout au long de l’année de nombreux rendez-vous en plus du festival.

Les Parenthèses Siana ponctuent le travail de création et favorisent les échanges et la confrontation entre chaque démarche artistique. Elles déclinent, sur une thématique en lien avec la biennale à venir, une exposition des artistes de la Fabrique et quelques artistes invités, des tables rondes thématiques rassemblant artistes, chercheurs, ingénieurs et managers et des temps festifs et conviviaux

Les Universités Populaires du Numérique nous permettent d’aborder les grandes thématiques des cultures numériques (jeu vidéo, patrimoine informatique, réseaux et usages sociaux, logiciels libres …), sous format de séminaires, table-rondes workshops etc., toujours dans le champ de réflexion imaginaire/technologies/société.

Des évènements grand publics, qui mettent en lumière nos activités pédagogiques et d’e-inclusion, comme en 2012 avec la disparition du Minitel ou en 2014 avec l’organisation du premier Salon du Blog ; ou montés en partenariat avec d’autres structures, comme le Carrefour des Possibles de la FING, ou le Réseaux des Echanges Réciproques de Savoirs.

Enfin, nous pouvons être amenés à créer ou accompagner d’autres propositions, au gré des projets et des missions.


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone