Entre enjeux écologiques et politiques des imaginaires du futur, cette journée de rencontre s’intéressera non seulement au pouvoir de la fiction mais aussi à la fiction du pouvoir : car comme le déclare Alain Damasio dans la Volte-face de l’ouvrage thématique d’Ariel Kyrou « la science-fiction est un genre politique – et même le plus politique des genres ! » Or, si nos devenirs planétaires dépendent en grande partie de « ces mythologies que nous ne cessons de réinventer », il est urgent de s’interroger sur ces imaginaires qui nous habitent et déterminent la façon dont nous habitons le monde. 

14h30 – Ouverture 

Présentation SIANA/Arts & sciences/séquence des Imaginaires du Futur

Et Restitution du cycle de Ciné-débats (Vidéo,protocole de désidération)

 

14h45- Introduction : Socio-philosophie du temps présent

Pierre-Antoine Chardel poursuivra sa réflexion autour « De l’hyper-capitalisme et de l’invention plurielle de nos futurs » entamée il y a un an avec Ariel Kyrou lors d’une des séances du séminaire « socio-philosophie du temps présent » qu’il coordonne avec Valérie Charolles à l’EHESS, dans le cadre des activités du LASCO IdeaLab de l’IMT. Il reviendra ici sur la nécessité de produire des dynamiques de création dans un monde de plus en plus soumis à des logiques de quantification et de rationalisation.

15h- Table ronde 1 : L’Histoire-qui-tue

Porter un regard critique sur les imaginaires qui construisent nos futurs et les condamnent dans le même temps : l’Histoire-qui-tue d’Ursula K. Le Guin, l’état de sidération dans lesquels nous plongent les imaginaires du futur d’Ariel Kyrou, ou encore le déni cosmique du film d’Adam Mckay, seront autant de portes d’entrées dans une cartographie des imaginaires de la science-fiction que de clés de compréhension sur leurs implications dans les enjeux d’écologie politique.

Avec Ariel Kyrou, Journaliste et auteur – Yann Toma, Artiste et enseignant-chercheur Université Paris 1 – Jean-Paul Fourmentraux, Socio-anthropologue – Modération : Pierre-Antoine Chardel, Philosophe, enseignant-chercheur à IMT-BS.

16h- Lecture performée : La théorie de la fiction panier 

Par le Collectif d’Étudiant.e.s Premier Hackte, formé en 2021 au Théâtre de la Ville de Paris.

Un texte d’Ursula K. Le Guin, traduit de l’anglais (US) par Aurélien Gabriel Cohen, octobre 2018.

16h15- Table ronde 2 : L’Histoire-vivante

Il s’agira de s’interroger, par le prisme de la philosophie, du texte, de la fiction, du documentaire, de l’art… sur la manière dont nous pouvons nous mettre à écrire une autre histoire, d’autres fictions moins destructrices et plus réparatrices. Afin de pouvoir imaginer des futurs alternatifs à ceux décrits précédemment, faut-il remettre en cause  l’écriture fictionnelle de nos futurs ou simplement la place des sciences et des technologies dans celle-ci ?

Avec Emilie Noteris, travailleuse du texte – June Balthazard & Pierre Pauze, artistes – Modération : Hervé Pérard, Délégué Général de Siana

17h30 – Restitution du programme Id-DIM 2021-2022

La formation Id-DIM, créée par l’ESAD de Reims, associée aux écoles Institut Mines-Télécom Business School & Télécom SudParis est organisée en mode projet et en équipes interdisciplinaires. Les étudiants y développent leur pratique, leur expertise, leurs compétences et connaissances dans le milieu du numérique, qui mêle aujourd’hui création, fabrication  artisanale et industrielle, innovation technologique, entrepreneuriat, actions sociales, nouveaux usages…  

Découvrez les projets de la promotion 2021-2022 : Celebreathe, Comm’On, SafeGyn, Admini

18h30 – Projection de Don’t Look up, Déni cosmique, d’Adam McKay (2021)