Happy Hours Siana

Le jeudi 07 novembre et mercredi 20 novembre
De 17h à 19h
Siana : ENSIIE 17 Cours Blaise Pascal, Evry
Accès libre et gratuit

Tables rondes menées par Frédéric Lebas.

Frédéric Lebas est docteur en sociologie (qualifié au CNU en section 19) et graphiste. Il dirige le Groupe de Recherche en Anthropologie du Corps et ses Enjeux (GRACE) au sein du Centre d’Étude sur l’Actuel et le Contemporain (CeaQ / Université Paris Descartes). Il mène actuellement des travaux sur le vécu sensoriel dans les dispositifs immersifs contemporains et la science-fiction. Il est membre de l’OMNSH.

L’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines est une association francophone de recherche et de partage des connaissances liées au monde numérique. L’association est composée  d’un collectif de chercheurs en sciences humaines et sociales étudiants les technologies numériques, tout en favorisant les ressources ouvertes.

Pour ses deux premières rencontres Siana 2015 – Parenthèse I propose d’interroger les processus d’émergence des créations technologiques et artistiques. Bien que les finalités créatrices soient quelque peu divergentes entre les artistes, les designers, les ingénieurs ou bien les chefs d’entreprise, ces derniers partagent toutefois le même dessein : celui de concevoir des dispositifs technologiques qui transformeront notre vie quotidienne. Sans la prétention d’épuiser le vaste sujet de la créativité, ces rencontres tenteront de répondre au faisceau de questions suivant : quelles sont les méthodes et postures dont disposent les concepteurs/créateurs pour aboutir à une création originale ? Selon les domaines d’activité, les étapes et phases de conception sont-elles fondamentalement différentes ou comportent-elles des similitudes ? Observons-nous un tournant dans les méthodes de création et de fabrication ? Quelle est la part du collectif dans la création d’aujourd’hui ?

Apéro-conférence du jeudi 07 novembre (17h-19h) :
Création d’objets

Nous observons depuis quelques années un renouveau en matière de conception et de fabrication des objets. Siana 2015 – Parenthèse 1 se propose de défricher l’élan des innovations technologiques comme marqueur d’une transformation en profondeur de notre société.

Organisé en partenariat avec le club TIC de la CCI.

M. Saïd Mammar
Directeur de l’UFR Sciences et Techniques de l’Université d’Evry ou son représentant.

M. Gérard Porcher
Enseignant-chercheur, maître de conférence à l’Université d’Evry. L’UFR propose différentes formations à orientation Scientifique et Technologique. Elles ont pour but de former des techniciens hautement qualifiés et des cadres dans les domaines de l’Aéronautique, de l’Electronique, de l’Informatique Industrielle, de la Mécanique, du Génie Mécanique, de la Productique, de la Robotique, du Design Industriel. L’UFR Sciences et Technologie a une très forte synergie avec les Industriels et les laboratoires de recherche.

M. Mihai Mitrea
Titulaire d’un B.S. et d’un M.S. en informatique de la Faculté d’Electronique et de Télécommunications de l’Université POLITEHNICA (Bucharest, Romania). En 1996, il a rejoint la Faculté d’Electronique et de Télécommunications de l’Université POLITEHNICA, occupant successivement les postes d’Ingénieur R&D, Chargé d’Enseignement, Chargé d’Enseignement-Recherche et Lecteur, tout en effectuant une thèse de Doctorat (Université POLITEHNICA, 2003) dédiée aux nouvelles applications de la Théorie de l’Information et des Processus Aléatoires à la protection (cryptographie, tatouage) des contenus numériques visuels, au traitement du langage naturel et à l’analyse de données séismiques. Dans la continuité d’un séjour post-doctoral d’un an en 2004, il a rejoint en 2005 le Département ARTEMIS de TELECOM & Management SudParis en tant que Chef de Projet R&D en charge des activités relatives à la sécurité des contenus multimédias. Les thématiques de recherche de Mihai Mitrea concernent la théorie de l’information et les technologies de contenus, et sont actuellement centrées sur la modélisation de sources d’information naturelles (langage naturel, images fixes, vidéos) et l’enrichissement des contenus multimédias (cryptographie, tatouage robuste, interactivité, adaptativité).

M. François Arnoul
Directeur de 3D Avenir, entreprise innovante basée à Evry, spécialiste des imprimantes 3D.

M. Jacques-François Marchandise de la Fing,
Fondation Internet Nouvelle Génération, implantée à la Cantine Numérique de Paris, centre de ressources nationale sur l’innovation.

Apéro-conférence du mercredi 20 novembre (17h-19h) :
Création d’œuvres

La sphère de l’art en dialogue avec les nouvelles technologies n’est pas en reste lorsqu’il s’agit d’appréhender les nouvelles matières et manières de la création. La liberté, la disponibilité de l’artiste en font même des acteurs privilégiés. Siana 2015 – Parenthèse 1 souhaite leur donner la parole afin qu’ils puissent partager leurs expériences créatives.

Tomek Jarolim
Tomek est plasticien et scénographe. L’une de ses installations sera présentée pendant Parenthèse 1. Son travail artistique s’étend de la programmation logicielle au spectacle vivant, en passant par des installations interactives. Après sa formation à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, il intègre le cycle de recherche « création et innovation » de l’ENSAD de Paris. Il explore depuis la sculpture à base de « lumières interactives ».

Jérome Saint-Clair
Jérome Saint-Clair est un artiste et ingénieur français œuvrant depuis 2001 principalement dans le domaine des nouveaux médias. Ses travaux incluent des œuvres génératives, des installations interactives, des librairies logicielles, mais également des objets ou installations sans lien avec les nouvelles technologies. S’attachant à tisser des liens entre les différentes disciplines de l’art, il soutient les initiativesopen source et s’est efforcé, au fil des ans, de rendre ses travaux disponibles gratuitement sur le Net. Ses travaux récents mettent l’accent sur le graffiti mais aussi sur la perméabilité entre le monde digital et le monde physique. Il est à l’initiative de la création du Graffiti Research Lab France.

Chen Zou
Chen Zou, artiste née en 1979 en Chine. Elle vit et travaille à Paris et à Shanghaï. Elle a effectué une maîtrise en art plastique à l’école des Beaux-Arts de Hubei (Chine) en 2002 et est diplômée d’un DNESP en 2009 à l’école européenne supérieure de l’image de Poitiers-Angoulême (ÉESI). Son travail est axé principalement sur la problématique de la similarité entre le jeu de l’enfant et la création artistique. Le Gameplay est choisi comme un nouveau langage d’expression dominant. Elle travaille régulièrement en collaboration avec des programmeurs et des designers au sein de studios de développement pour jeu vidéo. Elle est également journaliste accréditée pour un magazine chinois Art World.