Du 07 au 09 juillet 2021, l’artiste Audrey Briot avec qui nous collaborons notamment au sein d’un projet CREAC, est intervenue dans le cadre des vacances apprenantes de la ville de Corbeil-Essonnes au collège Léopold Sédar Senghor. Pendant ces trois jours les élèves impliqué.e.s ont découvert le travail de l’artiste, et ont pu à leur tour expérimenter le mélange des nouvelles technologies et du textile. 

Audrey travaille depuis de nombreuses années au sein du collectif Datapaulette et s’intéresse dans son travail à l’impact que les nouvelles technologies peuvent avoir sur le savoir-faire textile, et comment ces technologies peuvent modifier la manière dont la narration du textile se fait, et notamment comment est-ce que l’on va communiquer différemment avec un textile. 

Après une présentation de ses travaux, l’artiste propose aux élèves de réaliser à leur tour un capteur textile. Au programme pour nos collégien.ne.s: couture et broderie à l’aide de fils de cuivre souple, et utilisation de capteurs d’ondes électromagnétiques. 

Au fil des jours les élèves ont donc pu réaliser un circuit souple textile complet leur permettant de détecter et de rendre audible les différentes ondes électromagnétiques présentes dans notre environnement (néons, prises, et outils électroniques) que nous pensons silencieux mais qui dégage des ondes en continu .

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress
Articles liés
Siana en médiathèque : retour en images

Cette année, pour la quatrième année consécutive, Siana devait intervenir dans les médiathèques du réseau de Cœur d’Essonne Agglomération, à Lire la suite

Siana au Lycée : notre programme d’éducation artistique

« Ce qui nous lie… Qu’est-ce qu’on fabrique ensemble ? » point d’étape du CREAC de SIANA Depuis 2018, Siana Lire la suite

Siana à la journée de lancement de la Ville Apprenante UNESCO

  Le samedi 19 septembre 2020, la ville d’Evry-Courcouronnes organise une journée spéciale liée à son intégration au réseau mondial Lire la suite

J'aime je partage !