©Zoé Thiburs

Pour cette année 2024, SIANA accueille en résidence l’artiste Marylou, lauréate de la bourse FoRTE de la région Ile de France. Dans le cadre de cette résidence, Marylou et SIANA vous proposent du 8 février au 30 mars 2024 l’exposition Bestioles électroniques à la médiathèque Chantemerle de Corbeil-Essonnes.

Depuis plus de trente ans, la biodiversité de nos campagnes européennes s’appauvrit de façon alarmante, formant un vide sensoriel exponentiel. Face aux conséquences désastreuses pour l’humanité qu’engendrerait la grande disparition des espèces, l’espoir réside t-il dans la technologie notamment l’électronique? Il peut être paradoxal de considérer les outils technologiques, à la source de la destruction du vivant, comme des solutions pour réinventer notre lien avec la nature. Pourtant, elles peuvent être utilisées de manière transformatives face aux même systèmes d’oppression qui la valorisent. La résidence artistique de Marylou explorera ce besoin profond d’un nouveau récit techno-naturel: une expérimentation subversive du médium technologique qui ne soit pas oppressante ou discriminante pour la nature, et qui étudie ses systèmes tels que les chaines inséparables.

L’installation de l’artiste se composera d’un jardin de bestioles interactives via un réseau de circuits électroniques et sonores. Chaque bestiole sera une reconstruction artificielle d’une espèce fragilisée. Leurs chants pourront alors se moduler à l’aide de différents capteurs, et formeront ainsi un orchestre de machines indépendantes les unes des autres.

 

Marylou est une artiste sonore, musicienne et hackeuse, partageant sa vie entre Paris et les Pays-Bas. Son travail se déploie dans la musique, la sculpture, l’installation et la performance. Passionnée d’écologie et d’électronique, elle s’épanouit aujourd’hui dans la création de synthétiseurs atypiques qui donnent une nouvelle dimension poétique à l’étude de la biosphère et du changement climatique. Elle module notamment des chants d’oiseaux qu’elle archive depuis 2018, via des machines qu’elle dessine, code et soude telles des reconstructions artificielles de ces chanteurs en voie de disparition.

Vernissage le 8 février à 19h à la médiathèque Chantemerle de Corbeil-Essonnes

 

  • Vendredi 15 mars à 20h – Médiathèque Chantemerle: La Symphonie des bestioles électroniques

Naviguant entre la musique et l’art sonore en passant par la fabrication de synthétiseurs ‘Do It Yourself ’, la pratique de Marylou est en constante métamorphose pour nourrir une recherche artistique globale : l’étude des chants des oiseaux. L’artiste enregistre les espèces les plus fragiles depuis 5 ans. Marylou s’inspire d’artistes engagé.e.s comme Pomme, November Ultra ou Kishi Bashi, et de poètes féministes comme Rupi Kaur. Sur scène, Marylou s’accompagne de sa ‘big bird boxe’ : un synthétiseur déclenchant dessamples de ses oiseaux préférés.

J'aime je partage !